HAÏTI – TY BONJOU AYTI n°5

Salut à tous, comment allez-vous ?

Bon aujourd’hui, je vais vous faire faire un peu de tourisme !!!C’est assez rare ici, seuls les étrangers font du tourisme ; oui, au début, j’ai eu du mal à comprendre que les gens occupaient leur journée autrement, en allant à l’église par exemple, en discutant sur le seuil de la porte ou en se tressant mutuellement,… Heureusement pour moi, j’ai rencontré des gens aimant leur pays qui m’ont montré toute bagay (plein de choses)!!

Allez et z’est parti !!!

Petite virée au bassin bleu : c’est The coin touristique de la région, c’est la première fois que je vois autant de blancs réuni. Lol. Et l’accès se mérite !! Après la traversé des eaux assez périlleuse à cause des galets et du courant, montée à 60° au moins 😉 à moto. Là, j’avoue, je ne faisais pas ma fière non plus mais bon, j’avais un peu la flemme de courir derrière la moto donc je suis restée assise. Lol

Arrivée en haut, beau paysage. On est obligé de laisser la route, micro rando à pied pour accéder aux trois bassins.

Le premier bassin (li rele Bassin Clair) sers à abreuver les animaux faire la lessive, la vaisselle et se baigner (comprendre se laver).  On monte encore un peu, et il y a « Bassin Palmiste» puis encore plus eau le bassin principal, Bassin Bleu. L’eau est bonne !!!!Je profite pour faire de petit plongeon et nager.

Les mornes ce sont les montagnes. L’ile est ente deux plaques tectoniques et quand ces plaques se chevauchent, cela provoque des tremblements de terre et la montée de l’ile, d’où les montagnes.

Chaque famille à son mausolée, à la Toussaint, chacun repeint celui de sa famille ou le sien. Il n’est pas rare de voir des mausolées partout le long de la route, à côté des habitations, et chacun peut remonter son arbre généalogique !

 

Le cimetière : ouais aussi bizarre que cela paraisse, le petit futé conseil d’aller voir le cimetière. Rassurez-vous j’y suis allée accompagner et en pleine journée.

Bon atmosphère étrangement détendue, il n’est pas rare de voir des gens allongés ou jouant aux cartes sur les tombes.

Vodouisants ou non, tout le monde est accueilli. Nous sommes reçus par deux croix : celle de deux guédés (dieux liés à la mort). Il y a baron Samedi, La grande Brigitte, (il existe aussi Baron Lacroix qui n’est pas  représenté).

En avançant un peu, on croise des os humains woooooooh !!!!! En fait pour faire de la place comme chez nous on détruit les cercueils sur place (pas comme chez nous).

Petite aparté en parlant de la mort, ici les gens vont aux enterrements habillés en blanc, le mort en accueilli par des trompettes et autres cuivres à l’église.

La Vallée :

je viens de découvrir récemment cet endroit, on y accède après 25 min de moto sur une route goudronnée. Petite ville en plein milieu de la montagne. J’ai eu l’impression de me retrouver dans un autre pays  mais aussi étonnant que ce soit. Le ville est goudronnée, avec des trottoirs, propre, limite avec des pavillons. Je pense que beaucoup d’haïtiens parti vivre aux usa reviennent en vacances ici.

Jeu et sport (spéciale dédicace):

 

Alors en jeu, le domino est très répandu. Je viens de faire mon premier jeu avec les voisins. La

chance était de mon côté (pour une fois !).

Règle intéressante, le perdant tiens une branche dans sa bouche, puis une deuxième, etc. il enlève au faire et à mesure qu’il ne perd pas. Il existe aussi une sorte de poker dont je ne connais pas le nom avec un plateau

de jeu.

Sinon, il y a des combat de coqs, j’y ai pas assistée.

Le foot ou soccer (foot de rue joué à 5), le basket et un sport de combat avec bâton, le bazilik patikola.

Voilà c’était, la page sport et loisir ! A la semaine prochaine !!

Partager cet article

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces HTML Tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*