HAÏTI – Ti bonjou d’Ayti !

Par amos_spiritains|10 mai 2017|Non classé|0 comments

Bonjour à tous, comment allez-vous ? Je ne sais pas pour vous mais moi, ça va bien ! Comme vous êtes nombreux à me demander comment je m’en sors et où je suis, vous m’excuserez mais je vous ai fait un mail global. Et puis comme je me la pète un peu maintenant, je vais appeler ça :

Chroniques haïtiennes selon une mayennaise

 (Je serai contente d’entendre vos commentaires désobligeants sur mon titre)

Donc voilà, je suis enfin partie après plein de péripéties en Haïti. « La perle des Antilles ». Haïti se situe à coté de Cuba, dans les Antilles. La température est de ???Zut vous me posez de ces questions !!! Je mets un gilet le matin et je suis en t-shirt l’après-midi ! C’est la saison la plus froide et les haïtiens n’ont jamais eu aussi froid d’après ce que j’ai compris.

Il y a 6h de décalage, donc quand il est 14h pour moi, il est 20h chez vous.

La monnaie est la gourde (1euro= environ 70 gourdes selon le taux)

Je suis à Jacmel, cela doit être dans les 5 premières villes d’Haïti. Pour monter jusque-là il a fallu venir « à bout de 44km et d’innombrables virages sur la route de l’amitié1 ». C’est une ville assez touristique avec son carnaval qui est commencé depuis une semaine, le weekend essentiellement et qui se prolonge jusqu’à fin février avec le grand carnaval national ! Elle accueille également un grand nombre d’artistes haïtiens  (yes, je suis trop contente).

Quand je suis arrivée, j’ai eu l’impression de revoir Dakar avec ses chemins en terre, ses Taptap colorés appelé « dieu vous aime ». Etrange de retrouver un air d’Afrique alors qu’un océan nous sépare !Je vous expliquerai la relation entre les deux plus tard.

Au niveau de l’architecture, on peut voir dans le centre-ville d’anciennes maisons coloniales avec du charmes si elles n’étaient pas détruites (je fais appel à de potentiels investisseurs). Le tremblement de terre de 2010 à beaucoup abimé la ville.

Le climat permet pas mal de végétations : bananiers, cocotiers, pois, etc. C’est un pays « vert » et

j’apprécie cette ambiance végétale, ok, ce n’est pas la Mayenne mais ça reste agréable. De plus, la ville est joncée de bœufs attachés, de cabris, de porcs noirs.

Je suis accueillie (même très bien) par la communauté des spiritaines composée de 3 religieuses( Sr Marie-Louise, Sr Martha, Sr Thérèsa) venant de RDC, Nigéria et Angola et une aspirante (Jotha) et une nuée de moustiques ! Nous bénéficions donc confort optimal.

Ambiance : ici, pas beaucoup de tranquillité, en effet, la journée commence dès 5h30, dès 4h30 pour certains haïtiens (encore plus tôt pour d’autres), mais dès 3h pour les coqs. La journée, n’ayant pas de fenêtres fermées, on peut entendre à tour de rôle l’église catholique chanter puis l’église protestante, l’autre église protestante à 200m de la première et ainsi de suite jusqu’à 22h. Lors des moments de calme, ce sont les bruits de constructions, les coqs et pintades. Hum un air de Mayenne !! Ah l’électricité revient, aller music pour tout le monde !!

Electricité : petite note à moi-même : 1. Pensez à vérifier si son chargeur et autres prises sont compatibles AVANT de partir

2. Penser à mettre des piles dans sa lampe torche AVANT de partir !

Ici, c’est EDH qui fonctionne, on a le droit à l’électricité la nuit de 22h à 5h du matin pour recharger ses appareils et un jour sur deux dès 16h. Vu qu’il fait nuit dès 5h du soir ce n’est pas très pratique, surtout si la génératrice/relais tombe en panne ! Nous avons alors le droit à des repas à la bougie, des soirées à la belle étoile. Romantique n’est-ce pas !! Avec chansons ou tressage de cheveux.

Voilà pour cette semaine, je ne vous dis pas tout maintenant sinon, vous n’allez pas m’écrire. Vous aurez retenu qu’entre le chant des pintades, des coqs les bananiers, les poules et les bœufs devant la maison, je m’y sens bien.

Partager cet article:

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces HTML Tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*